Salon Véhicule Aventure 2021

On me dit dans l’oreillette qu’un salon du véhicule d’aventure se tient non loin de chez moi, dans la région Nantaise! Du buggy, des 4×4, des vans aménagés, de la moto, des randos, un terrain pour 4×4, tout pour l’aventure, le bivouac et l’évasion…. j’ai envie de dire, ALLONS-Y!!

Du 11 au 13 juin dernier vous pouviez vous rendre à Corcoué-sur-Logne faire un tour. Normalement en avril, le salon a dû faire face au Covid, après l’annulation de l’édition 2020, les organisateurs ont mis tout en œuvre pour maintenir ce salon et c’est tout naturellement que la nouvelle date (uniquement pour cette édition) est tombée, malheureusement pour eux, en même temps que le Hard Defi Tour ainsi que les 24H du Mans. Cela n’a pas empêché les adeptes de véhicules à la taille d’un petit bungalow de faire le déplacement.

On regrettera néanmoins un manque chez les représentants du 2 roues, on y croisera un stand de location de Transalp , le stand du centre de formation KDM ainsi que l’intervention d’Anne-France DAUTHEVILLE, écrivain et journaliste ayant sillonné 4 des 5 continents en solitaire sur ses motos et s’étant lancée dans un travail d’écriture.

Question rando, plusieurs formules étaient proposées, rando route pour se retrouver au bord de la mer déguster quelques fruits de mer ou encore rando Off-Road, une le samedi matin dite « facile », une l’après-midi à priori plus engagée. Pour ma part, j’ai fait le choix d’y aller l’après-midi, plein de motivation et d’envie. Malheureusement les 60 premiers KM majoritairement de route aurons eu raison de ma concentration, et c’est la tête dans la lune que je tente de me sortir d’une ornière vue trop tard… Et boom, par terre. Je remercie mes deux acolytes, Gaëtan ainsi qu’Yvan pour leur réactivité afin de relever avec moi la moto, l’encadrant n’ayant sans doute pas vu l’entièreté de la chute, il a préféré ne pas béquiller. Après cette petite pause forcée, nous partons rejoindre le peloton, en vain… route après route, nous les retrouverons 20 minutes après. Et là, en plein chemin poussiéreux, un autre arrêt forcé pour un collègue en T700 qui crèvera de la roue avant… Gaëtan et moi-même décidons de plier bagage préférant nous délecter d’une bière délicieuse au salon.

Je crois que nous sommes partis trop tôt, c’est ce qu’Yvan me dira et m’expliquant que la suite de la rando était presque exclusivement du chemin et du sous-bois. Maudite patience, elle me jouera toujours des tours, mais c’est vrai que les 80% de routes de la première partie auront eu raison de la sur-motivation du moment.

Revenons quelques instants sur ma petite chute, due uniquement à mon inattention provoquée sans doute par une certaine monotonie de la route. Le lendemain de la rando, je décide de retourner sur-place pour prendre les rush de KDM, discuter avec eux de moto, voyages et randos, en moto, et j’ai pu constaté une certaine douleur dans le pouce lors de la mise en place des clignotants (cela dit en passant… c’est encore obligatoire?!?). Verdict 3 jours après la chute, oui, je suis adepte de « attendre et voir », un ligament touché avec arrachement osseux, 45 jours d’attelle. Le bonheur, ça m’apprendra, en moto, toujours rester concentré.

Pour finir, le SVA est un salon familial que je recommande chaudement, je pense qu’en avril le salon en peut être que mieux, j’ai vraiment hâte d’y retourner l’année prochaine et d’en profiter un peu plus que cette année, avec du soleil, mais sans les 32°.

Allez, bon épisode.

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :