TOP DEPART, Dakar 2022!!

Toujours en pleine pandémie et une épée de Damoclès au dessus de tous les évènements sportifs et je dirai même de tous les événements (tout court)… Le Dakar 2022 a bel et bien démarré. OUF!!!

Pendant cette année 2021, on aura eu l’occasion de voir quelques changements de line-up dans les différentes écuries, mais celui que je retiendrai est quand même Gas Gas qui se pointe avec un Daniel Sanders et un Sam Sunderland… Excusez-moi du peu mais ça s’annonce être du lourd pour cette année.

Gas Gas reste malgré tout sous la coupe de KTM, donc bon… on fait confiance à la mécanique. Une marque de plus pour les Autrichiens.

Cette année nouvelle rime avec bécanes nouvelles!!! Et oui, que ce soit KTM, Gas Gas, Husqvarna, Yamaha ou encore Sherco, c’est tout nouveau tout chaud. En espérant qu’aucun couac ne soit à déclarer comme pour toutes les « nouvelles recettes »… on connaît les MàJ, c’est pas toujours la première qu’il faut télécharger. Ca promet donc une belle course!!

2022, c’est l’année des motos, 144 pilotes engagés pour cette édition. 30 Français vont parcourir les 8000km de courses! Au programme, du sable, du sable et du sable, sous toutes ses formes.

Résultats – étapes par étapes

Prologues (1A) / Jeddah > Hail – 595km –> Spéciale 19km

Pos 1 – Daniel Sanders (AUS) – Gas Gas RC450 F RALLY
Pos 2 – Pablo Quintanilla (CHL) – Honda CRF450 RALLY
Pos 3 – Ross Branch (BWA) – YAMAHA WR450F RALLY

Pos 6 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 16 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 20 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 28 – Benjamin Melot (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 31 – Julien Jagu (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 42 – Mathieu Doveze (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 79 – Guillaume Chollet (FR) – YAMAHA WR450F RALLY

————————————————————————

C’est parti pour la première étape avec un Sanders qui choisira d’ouvrir. Une boucle de 514km dont 333 de spéciale… ça promet d’être plutôt épuisant!! Le départ se fera sous la brume après la nuit pluvieuse.
Il y aura du sable, quelques pierres, mais surtout 85% de pistes sablonneuses et un petit peu de dunes.
On notera les très belles perf de Daniel Sanders et Pablo Quintanilla. Une belle place pour Adrien Van Beveren et Xavier de Soultrait. On réserve une place sur le podium pour un de nos Frenchy???

Etape 1 (1B) / Hail > Hail – 514km –> Spéciale 333km

Pos 1 – Daniel Sanders (AUS) – Gas Gas RC450 F RALLY
Pos 2 – Pablo Quintanilla (CHL) – Honda CRF450 RALLY
Pos 3 – Matthias Walkner (AUT) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

Pos 4 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 8 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 25 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 31 – Julien Jagu (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 53 – Guillaume Chollet (FR) – YAMAHA WR450F RALLY

————————————————————————

Une deuxième étape avec presque 800km dont 338 se spéciale presque comme la veille, par contre, beaucoup plus de dunes, 27% du parcours!! Et aujourd’hui, pas de folie, c’est une étape marathon, seule l’assistance entre pilotes et équipages sera autorisée sur le parc de travail.
Pour Daniel Sanders jouissant de très bons résultats en ce début de Dakar, ça ne va pas être simple, une horde sauvage se dresse derrière lui… Après quelques km du départ, Quintanilla le rattrape. Ils nous offriront un joli spectacle en duo, de courte durée à cause d’une erreur de navigation qui leur fera perdre 20 min… La boulette… Au total, 25 pour l’Australien et 31 minutes pour le Chilien de perdues à l’arrivée.
Discret sur le début du Dakar, Barreda signera sa 28e victoire d’étape. Pour le premier Dakar de Petrucci, il se finira au KM 115… KTM HS.
Pour Gas Gas, c’est pas fini, puisque SunderSam, arrivera 2e, accompagné par Matthias Walkner et Adrien! Une promenade entre potes, qui va se ressentir sur le général (Sam, 1er, Adrien 2e, et Matthias, 3e)
En 2 étapes, le classement général est déjà bien chamboulé… Hâte de voir la suite.

Etape 2  / Hail > Al Qaisumah – 791km –> Spéciale 338km


Pos 1 – Joan Barreda (ESP) – Honda CRF450 RALLY
Pos 2 – Sam Sunderland (GBR) – Gas Gas RC450 F RALLY
Pos 3 – Kevin Benavides (ARG) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

Pos 8 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 18 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 27 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 31 – Mathieu Doveze (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 34 – Julien Jagu (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

Une troisième étape légèrement modifiée en raison d’intempéries dans la région d’Al Artawiyah. Cette journée sera amputée d’une centaine de KM par rapport au tracé initial. Après 113km de liaison avant le départ, il est grand temps de s’échauffer et surtout de se réchauffer… Au programme de cette boucle, du sable, mais pas de poussière. Avec les dernières pluies , le sable sera plutôt compact.
On prend les mêmes et on bouscule tout. Encore un classement nouveau, les premiers d’hier ne sont pas du tout ceux d’aujourd’hui, c’est bien, c’est beau, ça bouge.
Daniel Sanders sera devant à tous les WP, il attaque fort, mais se paiera quand même le luxe d’une pause dej improvisée histoire de ne pas à devoir ouvrir demain, stratégie, quand tu nous tiens!! 😉
On voit enfin Toby pointer le bout de son nez en arrivant 2e. Pour le pilote HERO, Joaquim Rodrigues, c’est une belle journée, il prend la tête pour l’étape du jour, un moindre mal pour le beau-frère de Paulo Gonçalves qui a abandonné après son décès en 2020. Pour toutes têtes d’affiches des jours précèdent, c’est plus compliqué, mais rien est joué, loin de là.
Après 3 étapes, les 25 premiers pilotes se tiennent en 10minutes.
A noter les très belles performances des autres Frenchies, Benjamin Melot, Romain Dumontier, Charlie Herbst ou encore Jean Loup Lepan qui restent réguliers dans leurs résultats. Ils se classent tous dans entre la 28 et 46e places.

Etape 3  / Al Qaisumah > Al Qaisumah – 636km –> Spéciale 255km


Pos 1 – Joaquim Rodrigues (PRT) – Hero 450 RALLY
Pos 2 – Toby Price (AUS) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 3 – Mason Klein (USA) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

Pos 9 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 16 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 21 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 37 – Julien Jagu (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 38 – Mathieu Doveze (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

Quatrième étape, ça va vite, très vite et très longtemps, 465km de spéciale, l’autoroute.
Ce n’est pas pour déplaire à Danilo Petrucci, tout nouveau en Rallye, mais bien connu sur piste (10 saisons de Moto GP, 168 courses, 2 victoires), Danilo n’a pas attendu pour mettre les GAZ!
Mais quand il s’agit de vitesse, le maître des maîtres, c’est Barreda, parti 24e, il finira premier de l’étape avec des pointes à 170km/h… Derrière, on essaie de limiter l’écart!! Poignée dans l’coin.
Entre Sunderland et Van Beveren, ça se dispute, en famille, 4 secondes les séparent au général, avantage au Britannique. Adrien cédera sa 2e place à Walkner au général, mais c’est loin d’être fini.
Pour Sanders, malgré un « bisou » à sa tour de navigation qui lui laissera une belle trace, il reste campé dans le top 5.
Concernant la marque Française Sherco, le rodage semble terminé, ce sera une très bonne étape, puisque Santolino et Gonçalves se placeront en 3 et 4e place. Un grand bravo à l’équipe et aux pilotes.

Etape 4  / Al Qaisumah > Riyadh – 707km –> Spéciale 465km


Pos 1 – Joan Barreda (ESP) – Honda CRF450 RALLY
Pos 2 – Pablo Quintanilla (CHL) – Honda CRF450 RALLY
Pos 3 – Rui Gonçalves (PRT) – Sherco 450 TVS Rally

Pos 11 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 19 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 26 – Romain Dumontier (FR) – Husqvarna 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 33 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 38 – Mathieu Doveze (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

Etape cinq, un peu de sable, un peu de dune et un MAX de terre!! Une nouvelle boucle pour 2022, moins longue que la veille. Toby Price dévoile enfin sa stratégie et met les GAZ pour cette étape à fond sur 300km… mais un peu trop, il loupera une zone limitée , boom, 6min de pénalités pour l’Australien.
C’est alors que re-voilà Danilo qui signe le meilleur temps aujourd’hui et fait reporter sa première étape de la saison à KTM. Première pour Danilo, première pour KTM, de quoi se booster pour la suite.
Ross Branch loupe le coche à 2 mini secondes… Chez Honda, 4 secondes avec Ignacio.
Malgré tous ses efforts, une belle course et une nouvelle chute, Daniel Sanders perdra plus de 10min sur un WP… Pour Matthias Walkner, la régularité lui rend honneur, étape après étape, il grignote des secondes sur SunderSam, 31 secondes pour aujourd’hui. Quant à Adrien, l’écart se creuse pour cause d’erreur de navigation, mais reste sur le podium du général pour le moment.

Etape 5  / Riyadh > Riyadh – 560km –> Spéciale 346km

Pos 1 – Danilo Petrucci (ITA) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 2 – Ross Branch (BWA) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 3 – Ignacio Cornejo (CHL) – Honda CRF450 RALLY

Pos 15 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 18 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 23 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 31 – Romain Dumontier (FR) – Husqvarna 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 34 – Julien Jagu (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

Sixième étape, juste avant la journée de repos. Epaule gauche fracturée, Barreda prendra malgré tout le départ acclamé par une haie d’honneur du Team Honda, normal quoi.
Malheureusement, pour Ross Branch, ça ne sera pas la même, après quelques KM du départ, c’est la chute. La chute stupide dû à un problème de chaîne et d’une petite erreur. Pour lui, c’est fini, pour aujourd’hui, la Yam’ est en pièce, le pilote pas beaucoup mieux…
A y voir de plus près, le fait que les voitures et camions soient passés avant les motos ont laissé des traces… Que dis-je?!?! Des canyons… Pistes défoncées, apparition de marches, de pierres, de crevasses et aucune mise à jour du Road Book n’a été prévue pour mettre les nouveaux dangers en rouge. Bref, tout pour que les motos soient pénalisées. Le Dakar a voulu innover… Ce n’était pas forcément la meilleure idée.
Au ravitaillement, la décision de stopper l’étape commence à se faire entendre. Trop risqué de continuer dans ces conditions. Trop risqué pour ces aventuriers. Ce sera confirmé quelques minutes après, la spéciale définitivement arrêtée. Une demi-journée de repos gagnée. Il reste malgré tout une petite semaine de course. Rien est joué, rien est gagné.

Etape 6  / Riyadh > Riyadh – 620km –> Spéciale 404km

Pos 1 – Daniel Sanders (AUS) – Gas Gas RC450 F RALLY
Pos 2 – Sam Sunderland (GBR) – Gas Gas RC450 F RALLY
Pos 3 – Matthias Walkner (AUT) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

Pos 8 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 20 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 23 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 29 – Julien Jagu (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 30 – Mathieu Doveze (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

Etape sept, La journée de repos aura fait du bien, beaucoup de bien, aux motos, comme aux bonshommes! C’est repartit pour du sable (33%), de la terre (45%), un peu de tarmac et un soupçon de dune! Ross Branch présent, avec sa moto, ses contusions et ses 15h30 de pénalités… Daniel Sanders, absent, l’Australien chutera dans la liaison, coude cassé, Dakar 2022 fini pour lui.
Pour Gas Gas, tout avait bien commencé, même très bien. Une équipe au top, un Rookie qui en veut et un habitué des podiums motivé comme jamais, 2 victoires d’étape et la première marche du podium jusqu’à la journée de repos. Mais malheureusement, sans Daniel, c’est Sam qui doit ouvrir et avec les intempéries; les pistes ont disparues. L’Anglais jardine… et perd 26min. Sam n’est plus sur le podium, mais n’a pas dit son dernier mot, loin de là.
Toujours avec son épaule en vrac, Barreda signe le 3e temps… on n’est pas tous égaux… ça c’est sûr. Discret toute la première semaine, Honda grapille des minutes et remonte dans le classement, tranquillement, mais sûrement. KTM n’est pas en reste, ses soldats avancent sur le front petit à petit et grignote du terrain.
Mais qui voilà?? Adrien, fidèle à sa stratégie de privilégier la navigation et de ne pas sur-piloter, le pilote prendra la tête du général et en plus quelques 5 minutes sur ses poursuivants. Très belle opération pour notre Français.

Etape 7  / Riyadh > Riyadh – 701km –> Spéciale 402km

Pos 1 – Ignacio Cornejo (CHL) – Honda CRF450 RALLY
Pos 2 – Kevin Benavides (ARG) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 3 – Joan Barreda (ESP) – Honda CRF450 RALLY

Pos 10 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 17 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 27 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 33 – Romain Dumontier (FR) – Husqvarna 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 35 – Julien Jagu (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

Huitième étape, 8 minutes entre les sept premiers, un peu de sable, un peu de terre et un peu de dune, un bon équilibre histoire de relancer le jeu. La preuve avec Matthias Walkner parti 23e signant malgré tout le 3e temps du jour. Discret, mais toujours là l’Autrichien.
Sam Sunderland n’est pas en reste, viré du podium du général hier, parti 27e aujourd’hui, il n’a pas dit son dernier mot. Ca attaque fort, très fort, remporte l’étape et repasse en tête du général. Avec un problème de lecteur de Road Book, Adrien cédera 10 minutes à son beau-frère… tout en restant à moins de 5 minutes de la tête, tout de même.
Il aura fallu une bonne semaine de course pour qu’on aperçoive Quintanilla et pour le coup, on le voit bien, 2e du jour et on sent qu’il ne va pas s’arrêter là.
Concernant Barreda, Benavides et Santollino, la journée sera plus compliquée. Barreda chutera à nouveau ce qui ne l’aidera pas à attaquer comme il le souhaite, rajoutez à cela une suspension arrière réglée plus souple et le résultat n’en sera que plus décevant.

Etape 8  / Al Dawasir > Wadi Ad Dawasir – 830km –> Spéciale 395km

Pos 1 – Sam Sunderland (GBR) – Gas Gas RC450 F RALLY
Pos 2 – Pablo Quintanilla (CHL) – Honda CRF450 RALLY
Pos 3 – Matthias Walkner (AUT) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

Pos 9 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 18 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 27 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 30 – Romain Dumontier (FR) – Husqvarna 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 33 – Julien Jagu (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

Etape neuf, on s’approche de la fin et rien est encore joué. Pour aujourd’hui, du sable, nos motards vont en manger, quelques dunes histoire de, mais surtout du sable. La boucle sera courte, rapide et sablonneuse à souhait et c’est pas le moment de se louper, bien au contraire. Les quatre premiers pilotes sont au coude à coude.
Quand t’es premier la veille, c’est le lendemain que tu payes… Sam en a bien conscience, l’objectif est de ne pas perdre trop de minutes. Avec une navigation aux petits oignons, il ne cèdera que 8min au vainqueur du jour. Quant à Matthias Walkner, il continue son grignotage de minute, étape après étape et ça paye. Il passe en tête du général à 3 jours de l’arrivée.
Quintanilla et Van Beveren sont toujours là, un vrai passage de témoin pour la 3e place du podium, ils n’ont pas dit leur dernier mot. Néanmoins, pour Adrien, on sent une certaine frustration concernant la navigation du jour qui, aux vues de son manque de complexité, ne permet pas de creuser les écarts.

Etape 9  / Wadi Ad Dawasir > Wadi Ad Dawasir – 491km –> Spéciale 287km

Pos 1 – Ignacio Cornejo (CHL) – Honda CRF450 RALLY
Pos 2 – Kevin Benavides (ARG) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 3 – Ricky Brabec (USA) – Honda CRF450 RALLY

Pos 9 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 18 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 26 – Mathieu Doveze (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 27 – Julien Jagu (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 28 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

Etape dix, 2-3 dunes mais encore et surtout du sable à 66% pour aujourd’hui avec un bon 30% de terre.
Discret en début de Rallye, mais posant tranquillement ses pions, Kevin Benavides s’arrêtera là, au porte de l’arrivée. Des larmes et un moteur cassé pour l’Argentin… Pour KTM, leur seule chance repose sur Matthias Walkner, leader depuis hier. Les sept premiers sont dans un mouchoir de poche, seulement 3 minutes les séparent au KM258. Personne n’attaque vraiment. L’idée est de partir d’un peu plus loin le lendemain pour diminuer les risques d’erreur de navigation. Une journée pour jauger l’autre, comprendre la stratégie. Demain risque d’être un autre spectacle.
Pour Adrien, sa stratégie est claire, rouler pour lui sans se soucier des autres. Une stratégie payante compte tenu de ses très bons résultats d’étape. Cela lui permet de repasser en tête avec 6min d’avance.
Mis à part Toby Price qui pointe le bout de son nez en tête de l’étape, le Team de la marque Autrichienne, toutes marques confondues, n’aura pas brillé mais demain est un autre jour et le mastodonte KTM (Gas Gas et Husqvarna) va jouer en équipe. Adrien, seul contre tous.

Etape 10  / Wadi Ad Dawasir > Bisha – 759km –> Spéciale 375km

Pos 1 – Toby Price (AUS) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 2 – Luciano Benavides (ARG) – Husqvarna RALLY FACTORY REPLICA
Pos 3 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY

Pos 16 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 19 – Mathieu Doveze (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 21 – Romain Dumontier (FR) – Husqvarna 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 27 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

Onzième étape, on est à la veille de l’arrivée, c’est là que tout va se jouer, hormis la panne ou la casse moteur, on verra le classement final se valider. Une nouvelle boucle, Bisha – Bisha, très équilibrée, 1 tiers de dune, 1 tiers de sable et 1 tiers du terre. Fini la stratégie, c’est là qu’on attaque, c’est là qu’on anticipe la fin du Dakar. KM4, c’est déjà joué pour Barreda, un WayPoint subtil, une luminosité aveuglante, de la poussière… et c’est perdu. Pour Adrien, la journée ne sera pas plus simple, sur le même WayPoint que Barreda, ses 6min d’avance s’envolent. Il ne restera pas sans rien faire, il fera tout pour sauver sa place sur le podium. Malheureusement pour lui, ça attaque très fort et sa position de départ de l’étape ne l’aidera pas du tout. 14e place et 20min au compteur… Seul contre tous.
Pour Matthias Walkner, son second sacre disparaît peu à peu, quelques fausses notes en navigation et la plus haute marche du podium lui échappe. Quintanilla, même chose, mêmes erreurs, même résultat.
Nouvelle écurie, nouveau Team, nouvelle moto, mais toujours la même motivation, Sam maîtrise les dunes dans une facilité déconcertante. On dirait bien qu’il va faire gagner la marque Espagnole cette année. Pour ce qui est de l’étape du jour, c’est malgré tout Kevin Benavides qui fera la différence, grâce à son moteur tout neuf et 4 petites secondes d’avance sur Sam.

Etape 11  / Bisha > Bisha – 501km –> Spéciale 346km

Pos 1 – Kevin Benavides (ARG) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 2 – Sam Sunderland (GBR) – Gas Gas RC450 F RALLY
Pos 3 – Joaquim Rodrigues (PRT) – HERO 450 RALLY

Pos 14 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 15 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 22 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 23 – Julien Jagu (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

DERNIERE ETAPE, la boucle est bouclée! Un Dakar plein de surprises. Des nouvelles Team pour les uns, des nouvelles motos pour beaucoup d’autres. Une spéciale courte, le but étant de ne pas casser de moteur à ce moment-là.
Notre Adrien nationale se bat pour la 3e marche du podium. Notre Xavier se bat pour terminer son Dakar dans le Top 20 et ça marche, un régularité à toute épreuve.

Etape 12  / Bisha > Jeddah – 680km –> Spéciale 164km

Pos 1 – Pablo Quintanilla (CHL) – Honda CRF450 RALLY
Pos 2 – Toby Price (AUS) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 3 – Ignacio Cornejo (CHL) – Honda CRF450 RALLY

Pos 15 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY
Pos 17 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 20 – Romain Dumontier (FR) – Husqvarna 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 12 – Mathieu Doveze (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 28 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

Classement général, Dakar 2022 – 44e édition

Pos 1 – Sam Sunderland (GBR) – Gas Gas RC450 F RALLY
Pos 2 – Pablo Quintanilla (CHL) – Honda CRF450 RALLY
Pos 3 – Matthias Walkner (AUT) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 4 – Adrien Van Beveren (FR) – YAMAHA WR450F RALLY

Pos 15 – Xavier de Soultrait (FR) – Husqvarna FE450 RALLY
Pos 19 – Camille Chapeliere (FR) – KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
Pos 22 – Romain Dumontier (FR) – Husqvarna 450 RALLY FACTORY REPLICA

————————————————————————

Un 44e Dakar qui fait du bien. On voit, malgré un contexte anxiogène, que l’organisation d’événements d’ampleur internationale peuvent être maintenus et c’est bon de voir ça. Grâce à un protocole exigeant, tous les participants, bénévoles et autre Staff ont pu vivre leur Rallye sereinement.

On est malgré tout obligé de parler de cette « suspicion d’attentat » qui serait presque passée inaperçu. Un oubli sans doute… J’imagine que pour des raisons politico-commerciales cet événement restera dans les placards. Pour les uns, ce sera dommage devoir changer une nouvelle fois de continent et pour les autres ce serait dommage de perdre une vitrine sportive comme celle-ci. Bref, ne nous éternisons pas sur une voiture qui explose avec 5 personnes dedans, dont une personne, Philippe Boutron, grièvement blessé aux jambes, de toute manière, il y a très peu d’informations à ce sujet.

Ca aura été une course pleine de surprises, avec certains ténors plus discrets que d’habitude, comme Ricky Brabec, presque absent, un bon résultat, mais pas de coup d’éclat. Un Toby Price plutôt en retrait, est-ce sa dernière année en moto?!? Un podium changé à chaque étape, une incertitude sur le vainqueur jusqu’à l’avant dernier journée.

Adrien Van Beveren se sera battu jusqu’à la dernière minute et ça se voit, on ne peut remarquer son bon classement, certes au pied du podium, mais on saluera cette place bien méritée, SEUL CONTRE TOUS.
Xavier aura excellé dans la régularité, il avait promis à sa femme et ses filles de ne pas faire le fou, son objectif était clair, ne pas se blesser, c’est chose faite, tout en restant dans le top 20.

ASO nous a prouvé que même en temps de pandémie, on pouvait organiser un événement sportif de grande ampleur qui nous fasse rêver et vibrer. Qu’en restant en Arabie Saoudite, on pouvait offrir aux participants et aux téléspectateurs des paysages variés et une map différente de l’année précédente.

A l’année prochaine.

📸 A.S.O. / Charly López

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :